[11] Nombre de naissances et astrologie chinoise

Dans l’article de jeudi, on s’est limité à regarder ce qui se passait pour notre zodiaque “occidental”. Mais il existe un autre jeu de signes astrologiques qui est utilisé à travers le monde : il s’agit du zodiaque chinois. Ici, ce qui détermine le signe n’est pas le mois de naissance mais l’année (selon le calendrier de type lunaire, qui est également ce qui conduit la date de Pâques à varier selon les années). On va ici faire l’approximation année calendaire = année chinoise, ce qui revient à mal spécifier les signes astrologiques des naissances en janvier. Cela permet en revanche d’utiliser directement une information de type pyramide des âges.

En effet, à partir du jeu de données des répartitions par âge, on peut en déduire le nombre de personnes possédant chacun des signes astrologiques. À partir de là, on peut calculer l’écart au nombre moyen dans la population française fin 2015 :

Il manque donc des Singes, des Coqs et des Chiens. Que dire alors des Singes capricornes ?

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *