[15] Fuseaux horaires européens

La construction de l’Union Européenne est un projet datant de la fin de la Seconde Guerre Mondiale. Cependant, on ne se pose pas toujours les bonnes questions à son sujet : comment faire pour mettre tout le monde dans une même pièce pour discuter si nous n’avons pas tous la même heure ? Concrètement, et en négligeant les parties hors Europe des pays de l’Union, il y a trois fuseaux horaires différents en Europe :

  • L’heure d’Europe de l’Ouest (WET), par exemple au Royaume-Uni (qu’on compte toujours avec nous, tant que le Brexit n’est pas acté).
  • L’heure d’Europe Centrale (CET), par exemple en France.
  • L’heure d’Europe de l’Est (EET), par exemple en Grèce.

Nous n’avons donc pas tous la même heure. Mais quelle est la probabilité, si l’on choisit deux européens au hasard, que leurs montres indiquent la même heure (en admettant qu’elles soient suisses et donc parfaitement réglées) ? Pour cela, nous avons besoin de données sur la population des différents pays européens, disponibles sur le site de l’INED. On calcule ensuite le tableau suivant, qui résume la probabilité des “couples” de fuseaux horaires obtenus par notre tirage au hasard :

WET CET EET
WET 2,5 % 11,7 % 1,6 %
CET 11,7 % 55,4 % 7,3 %
EET 1,6 % 7,3 % 1 %

Pour répondre à notre question initiale, il suffit de sommer les cases en gras du tableau : nous avons donc 58,8 % de chances que les deux personnes aient bien la même heure à leur montre. Ou sur leur téléphone portable, plus probablement.

Si l’on compare aux États-Unis, pour lesquels les données sont disponibles ici, on trouve que deux américains ont la même heure dans seulement 34,7% des cas. Cela ne devrait pas être si compliqué que ça de se mettre d’accord ?

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *