On a tous en nous quelque chose…

Un petit article pour réagir à l’actualité très récente de ces derniers jours, c’est à dire la mort de Johnny Hallyday ; si vous n’êtes pas au courant, c’est que vous vivez dans une grotte (voir ici par exemple). Cet immense chanteur a fait une très grande carrière et fait partie du patrimoine musical français. Depuis son décès, les radios et les chaînes de télévision diffusent plus ou moins en boucle ses titres, en hommage. C’est d’ailleurs ce qui nous amène à la question du jour : combien de temps cela prendrait à diffuser la totalité de l’oeuvre de Johnny à la radio ?

Pour répondre à cette question, nous allons utiliser l’article Wikipedia sur sa discographie, très bien fourni. Il faut évidemment se limiter à un certain nombre d’albums : on va choisir les albums studios, en excluant ceux faits exclusivement pour l’étranger, qui ne seraient pas diffusés sur une radio française. Le jeu de données est disponible ici, si vous souhaitez l’utiliser.

Le résultat, sans plus attendre, est que la cinquantaine d’albums studio de Johnny demanderait 36 heures, 2 minutes et 22 secondes à être diffusée ! Soit, en sachant que sa mort a eu lieu aux environs de 2h du matin le mercredi 6 décembre 2017, cela veut dire que si une radio l’avait appris directement, elle aurait pu diffuser en boucle sans jamais se répéter des titres du chanteur jusqu’à jeudi 7 à 14h. Et encore, on ne compte pas les albums live !

On peut également utiliser ce jeu de données pour regarder la durée moyenne des chansons. Plusieurs études ont montré que la longueur des chansons a évolué dans les dernières décennies, avec un minimum dans les années 60 et un maximum dans les années 90. Un graphe animé est disponible ici :

On peut faire le même graphe pour les chansons de notre idole des jeunes, et on se rend compte que l’on retrouve quasiment la même courbe ! Il était donc bien un reflet de son époque.

Et enfin, est-ce que vous saviez que Johnny et Pasteur étaient morts dans la même ville ? Peut-être une idée pour un prochain article, d’ailleurs…

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *